Les Dimanches de la Canebière


Les Dimanches de la Canebière en 3 questions à Sabine BERNASCONI


D’où est venue l’idée de ce projet ?
La Canebière est l’artère mythique de notre Ville. Les Marseillais y sont attachés, nous souhaitons leur faire redécouvrir la richesse de son histoire, de son patrimoine, de sa vie culturelle.
Pour l’organisation, je dois vous avouer que nous nous sommes librement inspirés du Festival Porte Ouverte Consolat pour sa convivialité et son ouverture dans l’espace public.
Concernant l’événement de la piétonisation, cela fait plus d’un an que nous y travaillons avec tous nos partenaires.

Où va-t-il ?
Les Dimanches de la Canebière ne sont pas un simple projet d’animations culturelles, c’est une préfiguration du Centre Ville de demain.
L’espace public apaisé, l’affirmation de l’identité culturelle du Centre-Ville, la prédominance du numérique… Voilà notre vision. Et ce sera déjà une réalité un dimanche par mois.

En quoi est-ce un projet collaboratif ?
Ce n’est pas un projet qui vient « d’en haut ». Dès sa naissance, c’est un projet qui a été construit par et avec les acteurs culturels du territoire.
Les habitants ont aussi pris une part importante dans ce projet. Ils interviennent dans la programmation à la fois comme témoins dans l’exposition « Belsunce » au Théâtre de l’OEuvre mais aussi comme acteurs dans le parcours Révélations. Les habitants des Tours Labourdette mettront leur écran d’ordinateur ou de tablette à leur fenêtre pour une création numérique exceptionnelle.

Télécharger le Dossier de presse des Dimanches de la Canebière

affiche Les Dimanches de la Canebièreaffiche Les Dimanches de la Canebière